07/07/2009

Les Trompettes de la Mort: Cueillette fatale


Las Trompetas del Apocalipsis

I Caldi amori di una minorenne

Perversion Story

Trumpet of the Apocalypse/Again (1969)

Les Trompettes de L'apocalypse (trad)
Synopsis: A Londres plusieurs suicides étranges se succèdent. Bien que la porte de sa chambre était fermé à clef de l'intérieur, Richard ne peut admettre que sa sœur Catherine se soit donnée la mort. Il va mener son enquête avec l'aide de la colocataire de Catherine, Helen. Ils vont devoir pénétrer le monde underground de la culture et hippie et vont découvrir que les victimes semblent toutes avoir écouté la même musique avant de mourir. Les suicides continuent tandis que les pistes et les suspects s'amoncellent.
Le Film: Un Giallo fort méconnu et pourtant au postulat différent du schéma classique: La Musique qui tue. Hé oui qui eut cru qu'avant l'avènement des Céline Dion et Lara Fabian, ce terrible maux existait déjà.

Bien sur comme dans tous les gialli il y a bien un coupable et si le postulat et les références bibliques auraient pu présager un revirement vers le fantastique, comme dans certains films hybrides, le sujet n'est ici qu'a peine effleuré. C'est là la faiblesse de ce film, qui a heureusement d'autres charmes, mais qui aurait pu donner un résultat mille fois plus hallucinant entre d'autres mains. En effet la résolution de l'énigme est peu superficielle et laisse quelques questions en suspend en voulant tout simplifier en quelques phrases et nous laisse un peu sur notre faim. Mais le film a d'autres attraits comme l'ambiance anglaise psychédélique avec une bande son remplie de musiques bien groovies du début des seventies.
Pour les amateurs des danses de Danny Wilde & Brett Sinclair, on se retrouve en plein dans l'ambiance avec pas mal de scènes de boite de nuit ou tout le monde se la donne grave. Les hippies ont des looks assez barges, mais bon le film en fait surtout une bonne vieille caricature avec les clichés habituels: drogue, sexe, drogue, apathie (la drogue sûrement) et quand même pas trop peace & love si on les fait chier. On sent un peu le propos anti-Babas de l'ère post Manson, mais bon dans les gialli tout le monde est suspect et bien louche donc ils ne font pas exception.
Le héros se la pète un peu et se bastonne dés que possible. Il ne manquera pas de se faire discrètement l'héroine (Marilu Tolo avec un look à la Edwige Fenech) mais le tout très soft, d'ailleurs il n'y a pas de nudité (étonnement) dans ce film.
Pas vraiment de sang non plus, puisque ce sont des défenestrations et que l'on ne nous montrera pas de gros plans du résultat. Quelques bagarres par contre et actes violents, voire sadiques. Surtout la scène du lynchage des beatniks qui nous fera entrevoir quelques filets de sang bien mérités.
Le tout est assez rythmé et n'a pas le temps d'être chiant comme certains de ses compères. L'histoire est assez intrigante pour que l'on ait envie de connaître la fin, bien qu'au bout d'une heure on a assez d'éléments pour commencer à reconstituer le puzzle. Enfin si comme moi vous avez un encéphale hautement développé (et un pouce préhenseur). Le coté sophistiqué et extravagant de la cause de la mort évoque assez les "Krimis", ancêtres teutons du giallo.
Les filles sont charmantes, la musique est bonne (non il n'y a pas J.J Goldman), on a vu pire. On aurait aimé plus de violence, de charme, une réalisation moins standard et un "twist" plus dingue", mais bon dans l'état actuel, un giallo sympa pour les amateurs du genre pour qui les petits changements seront une agréable récréation.
Disponibilité: Sorti aux USA, en Angleterre, en Grèce en version anglaise et également en Espagne en version espagnole. Bien sur en italie en VO. Le tout sous divers titres, le plus facilement trouvable étant "Perversion Story".
Attention de ne pas confondre avec deux autres films qui ont eu le même titre parfois: Una sull'altra de la même année (1969) un bon giallo de Lucio Fulci et son drame historique Beatrice Cenci également de la même année pour faciliter la confusion.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...